fbpx
1

Tire le coyote – En plein dans la mire!

C’est en voulant définir la voix de Benoît Pinette que la formation Tire le coyote prend tout son sens. Une voix qui dessine sa propre voie!

Aucun repaire net, que de la beauté des sons tant au niveau des textes que de la musique. Une personnalité musicale qui tire sur le folk-rock poétique, une présence scénique vraie, sans fard ni artifice. Une salle comble qui soupire de bonheur. Un public déjà conquis qui en redemande au quart de tour.

CHE_6163Jolie Anne, pièce tirée de l’album Panorama, devient un hymne au ‘’silence monastère qui devient bombe atomique’’. Ah, les mots de Pinette! Puissance de l’image évoquée, vibrato en notes de tête, trémolos qui vous coulent dans les veines et qui ne suivent qu’un seul flot : l’intensité.

Tire le coyote s’est arrêté au Patriote ce 3 mai. C’est, en fait, un juste retour des choses puisqu’en 2015 déjà le théâtre l’accueillait sur la scène de sa Boîte à chansons. C’est dire combien le groupe était attendu! C’est aussi réaliser ce qu’un spectateur a lancé au moment de la pause : ‘’Incroyable comme il (Binette) en a fait du chemin…’’

Cinquième album d’une superbe discographie, Désherbageest aussi fort et coloré en métaphores que les précédents albums. Suivi de sa meute, Ben Shampouing en tête, Tire le coyote a fait hurler de joie ses fans en proposant les plus belles des belles chansons de son répertoire.

Et si Le Patriote devenait tanière de Garou Charlebois et de Coyote Binette… vous imaginez le spectacle?

Reportage de Danielle Cloutier – EN COULISSE
Photos: André Chevrier

CHE_6149-1

  1. Marie-Antoinette dit

    Instant de bonheur a la mesure de sa prose. Tellement un bel être, et ses compagnons de route ou la présence et la qualité permettre a Benoit de bien fleurir. De grand artiste grand merci

Partager un commentaire

f